Introduction

WINNER sont revenus en Corée le jour précédant ces photoshoot et interview après avoir filmé « Happy Camp », émission de variété chinoise diffusée depuis dix-neuf ans. Ils ont discuté de leur hébétude telle lors du tournage qu’ils n’ont pu qu’en rire.

Taehyun dit avoir eu l’étrange impression que sa tête se fendait en deux, « J’ai pensé ‘Hein, qu’est-ce qu’il se passe ?’ et de suite après, ‘Oh, c’est fini’ et c’était déjà la fin. J’écoutais l’interprète et j’observais les réactions de l’audience, c’était vraiment extraordinaire. »

Nous surprenant, Seunghoon a expliqué que, comme ils ne sont jamais apparu dans une quelconque célèbre émission de variété coréenne, cela les a rendus plus ambitieux. Il a explicité, « Si nous avions expérimenté apparaître dans des programmes populaires tels ‘Running Man’ ou ‘Infinite Challenge’, j’ai l’impression que nous aurions été plus intimidés. Bien entendu, nous nous sommes renseignés sur la popularité des MCs de l’émission et de l’émission elle-même avant d’aller en Chine. Mais malgré ça, à cause de l’environnement différent, il était difficile de parfaitement comprendre ce qu’il se passait. Je crois que cela nous a cependant aidé à faire ressortir nos personnalités habituelles. »

Nous avons demandé à WINNER, qui ont sorti leur nouvel album « EXIT : E » après un an et cinq mois, d’exprimer leurs couleurs musicales au moyen de hashtags.

Le premier hashtag présenté par Seungyoon était « Free ». Tout comme leur humour s’est accordé à une émission de variété d’un pays étranger, leur musique est pleine d’imprévus et il est impossible de la compresser dans un seul genre. « Bien entendu, nous sommes des gens produisant de la musique sous la grande agence qu’est la YG, et, étant donné que nous produisons de la musique populaire, nous devons prendre en compte le plus grand nombre de gens possible. Cependant, je ne pense pas que nous devions nous forcer à suivre la mode du moment. De ce point de vue, nous sommes libres. »

Mino a approuvé lui aussi le style musical sans limite de WINNER. « Etant donné que de nombreux membres produisent de la musique, chacun d’entre nous travaille librement sur la musique qu’il aime et sur laquelle il travaille bien. Quand toutes ces chansons sont rassemblées et triées, cette essence est ce qu’on peut considérer être la direction musicale de WINNER. »

Une fois qu’une chanson contenant des styles et caractéristiques différents est terminée, Jinwoo, qui possèdent les oreilles les plus objectives du groupe, l’écoute. « Pour être honnête, mes opinions ne sont pas toujours correctes. On ne peut pas empêcher quelqu’un d’avoir des préférences musicales. Il y a des fois où j’aime une chanson mais elle ne finit pas dans l’album et d’autres où je ne l’aime pas et où elle l’est. Cependant, étant donné que je ne produis pas de musique, je suis de manière relative le membres possédant les opinions les plus objectives. »

« EXIT » est un projet étalé sur l’année que WINNER ont préparé avec tout leur cœur et toute leur âme. Etant donné que leur premier album, contenant cinq chansons, est sorti, leur objectif actuel est que les trois albums restants sortent sans heurts. Quand on leur a demandé dans quelles émissions de variété coréennes ils aimeraient apparaître, certains des membres ont souri de manière allusive. Leurs sourires prudents avaient rapport aux articles concernant leur future émission de télé-réalité, « Half-moon Friends », qui sont sortis après cette interview. (Cette interview s’est déroulée environ une semaine avant que les articles sur « Half-moon Friends » ne sortent). Ils ont également dit que leurs trois autres albums à sortir pour le projet de cette année contiennent des éléments secrets et nouveaux.

 

Interview

Comment avez-vous passé votre temps durant le hiatus, après la sortie de votre premier album ?

SY : Nous avons passé notre temps à essayer de produire de bonnes chansons. J’ai personnellement beaucoup réfléchi à comment nous allions agir sur scène.

TH : On nous a souvent demandé, « N’avez-vous pas peur que votre hiatus ait été trop long ? », mais j’ai personnellement contré cette peur en travaillant sur la musique. J’ai passé mon temps à penser à mon travail sur la musique en tant qu’échappatoire plutôt que de m’user en pensant à ce poids. J’ai essayé d’élargir mon champ artistique en regardant et écoutant beaucoup de choses.

JW : Il était mentalement plus difficile de trouver des choses à faire durant le hiatus que de se débrouiller avec les agendas trop remplis lors de nos promotions. J’ai personnellement passé mon temps à développer mes compétences pour surmonter ces difficultés.

MH : Comme vous le savez peut-être, j’ai passé une grande partie de notre hiatus à apparaître dans « Show Me The Money 4 ». Après cela, nous avons eu des promotions au Japon et j’ai travaillé sur des solos aussi bien que sur l’album de WINNER. Je pense avoir été pas mal occupé.

SH : J’ai suivi l’expression « un cœur, un but » (unir toutes ses pensées vers un même but) et ai regardé « Show Me The Money 4 » et supporté Mino. Tout comme Mino l’a mentionné, il va sans dire que nous avons travaillé sur la production de notre musique mais nous avons également eu beaucoup de promotions au Japon et nous avons donc aussi étudié le japonais.

J’ai entendu dire que vous avez passé un bon moment à enregistrer un des deux singles, « Sentimental », en buvant de la bière et en vous amusant.

TH : Nous n’avons inclus que des chansons que nous avons produites confortablement et sans heurts sur cet album. « Baby Baby » est un peu différente, non pas parce que j’ai eu du mal à l’écrire, mais parce que je l’ai écrite durant un moment difficile, et j’y suis donc particulièrement attaché.

JW : Il y a une chanson que j’ai chantée dans laquelle je me suis facilement immergé avec émotion, mais elle n’a pas été incluse dans cet album. Haha. Nous devrons voir si nous finissons par laisser les gens l’écouter.

Quand vous parliez en produisant cet album, y a-t-il eu un thème ou un sujet récurrent ?

MH : Premièrement, « Quand sortira-t-il ? » Nous nous sommes posés des questions à propos de beaucoup d’autres choses mais je pense que nous avons travaillé sur cet album en nous demandant le plus quand il sortirait. En nous posant cette question, nous travaillions sur l’album et échangions musicalement parlant en nous demandant les uns les autres, « Quelqu’un peut écrire cette partie ? Est-ce que tu veux l’écrire ? »

Mino et Seunghoon, quand vous écrivez vos paroles pour le rap, écrivez-vous d’habitude en vous basant sur votre expérience ou en imaginant ?

SH : Honnêtement, j’oublie facilement ce que j’ai expérimenté. Par exemple, même quand je sors avec quelqu’un, je me laisse aller à l’émotion du moment et j’oublie les choses que j’aime. C’est pourquoi je m’inspire des choses que je vois ou que j’entends, comme les livres ou textes que j’ai récemment lus, les dessins et publicités que j’ai récemment vus. Je pense que j’ajoute ce que je pense à ces inspirations.

MH : Dans notre premier album, j’ai beaucoup écrit en me basant sur mon imagination, mais cette fois, j’ai utilisé mon expérience. Pour « Sentimental » par exemple, il y a dans cette chanson ces paroles, « Je ne fais que regarder le plafond ». En travaillant sur cet album, je travaillais ma musique toutes les nuits mais comme que je ne réussissais pas à résoudre mes problèmes, je suis devenu très émotif. Et je n’arrêtais pas de regarder le plafond alors j’ai pensé que cette situation serait bien exprimée dans la chanson.

Que pensent les chanteurs (Jinwoo, Seungyoon, Taehyun) des voix des autres ?

TH : Je chante habituellement d’une vois douce mais j’étais auparavant jaloux de la voix forte de Seungyoon-hyung, parce qu’elle possède le charme que je ne peux pas avoir. Ces temps-ci, je pratique de temps à autre une technique de chant différente. Je crois que je pourrai montrer aux gens un nouvel aspect de ma voix dans le prochain album.

SY : J’aime beaucoup la voix de chant de Jinwoo-hyung. Et je pense que la façon douce de chanter de Taehyun, dont il a très fortement conscience, est charmante. Je pense que nous nous stimulons mutuellement. Même si nous envions les voix des autres, nous essayons de trouver des aspects de nos propres voix que nous aimons aussi.

Les clips des autres artistes de la YG reprenant « Sentimental » ont reçu beaucoup d’attention. Si vous en avez l’opportunité, de quels artistes souhaiteriez-vous reprendre des chansons ou avec lesquels souhaiteriez-vous collaborer ?

SY : Tout d’abord, je crois que c’est la reprise de (Yoo) Byungjae-hyung qui a eu le plus d’impact. La version des hyungs de Epik High était la plus addictive. Concernant les collaborations, il y a beaucoup de nouveaux artistes populaires, alors j’ai envie de collaborer avec un grand nombre d’entre eux, comme Hyukoh Band, Zion. T, Crush ou Dean.

SH : Je veux collaborer avec le Directeur Teddy (il l’appelle directeur parce que Teddy fait partie de la direction de la YG). Je veux collaborer avec lui parce qu’il est le producteur représentatif de la YG et qu’il a écrit énormément de chansons à succès.

TH : J’aime vraiment chanter les chansons d’autres artistes quand je vais aux noraebangs (karaokés). Je veux reprendre une chanson de Kim Kwangsuk-sunbaenim ou d’autres artistes plus expérimentés. Et si j’en ai l’opportunité, je veux personnellement recruter un musicien populaire à Hongdae pour former un groupe. Je suis toujours à la recherche d’un style musical qui reflète mes couleurs.

MH : Je veux collaborer avec Code Kunst, qui est sous HIGHGRND.

Y a-t-il quelque chose qui vous obsède malgré votre programme chargé ?

SY : Je pense que nous sommes tous un peu accros à Instagram ces temps-ci ? Je suis un peu matérialiste mais pour le moment, ma gorge s’enflamme au moindre stress alors je n’ai pas beaucoup fait d’exercice. Je me concentre beaucoup pour récupérer avant notre concert.

JW : Seunghoon en a parlé avec exagération dans les émissions de radio mais j’ai beaucoup regardé le film « Veteran » dans la salle de bain parce que je n’ai rien pour m’occuper là-bas. Je suis obsédé par le drama « Signal » ces temps-ci et je suis triste qu’il se termine bientôt.

TH : Jinwoo-hyung est le genre de personne à beaucoup s’enfoncer dans une passion sitôt qu’il la découvre. Ce genre de personne réussit toujours. Mais hyung est obsédé par les hors-d’oeuvre plutôt que par les bonnes choses. Haha.

MH : J’ai toujours lu de la poésie, mais très peu de romans. Les romans étaient en quelque sorte des berceuses pour moi. Mais j’ai lu « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » et il était vraiment très bien. J’ai eu l’impression de réaliser quelque chose d’énorme en découvrant le monde immense et différent des livres, c’est très nouveau.

TH : L’autre jour, j’étais à Dongmyo pour un shooting et j’ai découvert un vieux magasin de disques dans une petite ruelle. J’y ai acheté un tourne-disque que j’aimais bien et un ampli, ainsi que d’autres composants pour les relier et je les ai même réparés. J’ai réalisé que j’ai dépensé plus d’argent pour ça que pour le tourne-disque. Mais je collectionne beaucoup de vinyles et je suis obsédé par la musique de Bob Marley ces temps-ci. Je réfléchis à aller au restaurant de Haha-sunbaenim pour parler de reggae tout en mangeant du barbecue.

SH : Je suis un spectateur passionné de « Boni Hani », afin que nous puissions attirer des fans de tout âge. ~ Choisis, choisis, choisis-moi ~ Je regarde « Produce 101 » toutes les semaines étant donné que je fais partie de l’industrie du divertissement et parce que les résultats de ce genre de programmes d’audition sont au centre de l’attention.

Dans quelle émission de variété voudriez-vous vous rendre à vous cinq ?

MH : Je pense que « Running Man » serait bien.

SH : Arrêtons de parler de « Running Man ». Ils ne vont même pas nous inviter. Honnêtement, nous voulons vraiment participer à cette émission alors nous en avons parlé à cinq ou six occasions différentes. Je suis maintenant embarrassé de même le mentionner. Haha.

MH : J’aime aussi « Please Take Care Of My Refrigerator ».

SY : Ces temps-ci, entre nous, nous pensons vouloir apparaître dans un programme tel que « Youth Over Flower ». Je pense qu’il serait particulièrement amusant d’aller dans un pays où on ne parle pas anglais. Nous utiliserions nos mains et nos pieds pour communiquer avec les gens de là-bas.

TH : Seunghoon-hyung est probablement le plus viable d’entre nous. Ce hyung survivrait même si vous l’abandonniez sur une île déserte.

Préparez-vous une surprise pour votre tournée qui commence le 12 ?

SY : Nous, en train de danser une chorégraphie à laquelle personne n’a encore jamais assisté auparavant ?

TH : Honnêtement, même si nous disons qu’elle est « très bien », elle ne sera pas si bien. Haha. Mais nous pratiquons quand même la chorégraphie chaque jour sans faute.

JW : Bien entendu, nous allons aussi interpréter nos propres chansons. Vous nous avez parlé de reprises plus tôt, nous préparons actuellement des performances où nous chantons les chansons d’autres artistes.

SH : Lee Hayi sera invitée. Ceci n’a pas encore été officiellement annoncé. Fans de Lee Hayi, venez s’il vous plaît. (Cette interview a pris place environ une semaine avant que les articles à propos de sa participation ne sortent).

MH : Nous avons retravaillé nos arrangements de scènes habituels. Nous avons fait de notre mieux pour perfectionner les choses le plus possible ainsi qu’y apporter une grande qualité mais ces choses s’inscrivent dans le même registre que notre « très bonne chorégraphie », n’est-ce pas ? Haha.

J’ai entendu dire que votre « EXIT MOVEMENT » est un projet étalé sur toute l’année. Vous avez d’autres plans que ceux concernant vos albums et vos concerts, n’est-ce pas ?

JW : Nous avons des plans pour une tournée, mais étant donné que cet album « E » est le premier de « EXIT », mon plus grand souhait est que le reste de nos albums (X, I, T) sortent sans retard et cette année.

SY : Chacun d’entre nous travaillera dur dans son rôle respectif afin que Winner puisse briller avec plus d’éclat. Si je devais être gourmand, je voudrais inclure un de mes solos dans un des albums à venir ou me préparer à un album solo.

TH : Chaque fois que j’écris une chanson, je suis confus. Je me demande si je devrais écrire une chanson que j’aimerais ou une chanson que les autres aimeraient. Cette année, je veux travailler à clairement départager ces deux choses.

SH : Je veux m’intéresser à des choses dans lesquelles je serais potentiellement bon autres que la musique. Par exemple, l’art floral. On peut placer une fleur dans un vase mais également sur son oreille. Vous comprenez que je rigole à moitié, n’est-ce pas ? Je souhaite que mes membres soient en bonne santé et soient souvent heureux.

MH : Je travaille aussi sur des solos chaque fois que j’en ai le temps. Je n’ai pas été capable de montrer mes capacités en solo après la fin de « Show Me The Money 4 ». Quand WINNER effectue ses promotions à cinq, je vais bien entendu me concentrer entièrement sur WINNER. Je suis en train de charger mon pistolet avec des balles afin de pouvoir dégainer lorsque l’opportunité se présentera.


Traduction anglaise : @chrissy96_

Source : Nylon Korea