Dans une émission sud-coréenne, ils font face aux difficultés de la garde d’enfants ! Nous allons parler de l’image du père idéal.

01

En Corée du Sud, vous avez participé à une émission de variété dans laquelle vous vous êtes occupés d’enfants, « Half-moon Friends ». Comment étiez-vous quand vous étiez enfants ?

SH : Quand j’étais petit, j’aimais aller rouler à vélo.

TH : J’étais un enfant un peu bizarre. J’apprenais par coeur les cartes de métro. J’aimais regarder des cartes. Quand je suis entré au collège, j’ai commencé à prendre le bus seul.

MH : J’étais un enfant très timide. J’avais très peur des gens que je ne connaissais pas, alors j’avais toujours peur d’essayer de faire de nouvelles choses. J’ai une petite soeur. Pourtant, quand j’étais petit, c’était ma soeur qui accourait en criant s’il m’arrivait quelque chose (rires).

Après avoir vu l’émission, j’ai eu l’impression que vous alliez devenir de bons pères dans le futur.

MH : Même si j’ai eu du mal avec les filles dans l’émission, je pense que j’aimerai énormément ma fille après qu’elle soit née. Mais ça pourrait être difficile parce que je m’inquiéterai beaucoup aussi (rires).

TH : Bien sûr, il y aura de nombreuses difficultés, mais je pense que je deviendrai un père qui aime s’amuser (avec ses enfants). L’image idéale que j’ai d’un père est celle de l’acteur Kwon Sangwoo. Il est très tourné vers sa famille. Je le vois passer du temps avec son fils comme avec un ami, alors je pense que je veux moi aussi être proche de mes enfants de cette manière.


Source : Haru Hana

Traduction anglaise : @kyotangmo