« À première vue, la danse contemporaine repose plutôt sur l’improvisation, c’est très différent des chorégraphies pratiquées par les idoles. »

Pour la première fois, une idole va participer à une représentation de danse contemporaine. Celle-ci aura lieu à Séoul, Seocho-dong, au Centre des Arts de Séoul. Cette idole est Kim Jinwoo, membre de WINNER, groupe de la YG Entertainment. Il jouera le rôle du Petit Prince dans « Le Petit Prince » avec la Compagnie Nationale de Danse Contemporaine au Centre des Arts de Séoul, dans le Théâtre CJ Towol, du 9 au 11 décembre. Nous l’avons rencontré au Centre des Arts de Séoul, en pleine répétition.

« Quand j’ai appris que j’étais choisi, mes pensées étaient pleines d’anticipation, de questions et d’inquiétudes. Quand je m’entraînais, je me suis trouvé un peu mal à l’aise pour exécuter les mouvements de danse contemporaine, avec lesquels je n’ai aucune expérience. [Bien entendu, la danse contemporaine] est différente des danses d’idoles que j’ai exécutées jusqu’ici. Maintenant, je m’entraîne beaucoup pour préparer la meilleure représentation possible pour les spectateurs. »

Kim Jinwoo n’a aucune expérience de danse contemporaine. Dans son groupe, il est plus connu pour sa voix que pour sa danse. Il a très tôt commencé à se préparer afin d’être capable de se présenter au mieux [à travers la danse contemporaine]. Il a également demandé des cours à Kim Hoyeon et Kim Jimin, danseurs contemporains ayant participé à la représentation de l’année dernière, afin d’apprendre les bases de la danse contemporaine. Il a fait tout cela afin de pouvoir rejoindre les répétitions dès que la compagnie de danse serait revenue de Hong-Kong, après avoir présenté là-bas « Bulssang » le 19.

« J’ai voulu m’investir plus. Je réfléchis à comment exprimer les choses même quand je suis chez moi. Comme ‘Le Petit Prince’ se déroule dans l’espace, je me déplace lentement, comme si je flottais, en imaginant que la gravité a disparu. »

Il a dit avoir dansé sur de nombreuses scènes en tant qu’idole, mais que la danse contemporaine présente de nombreuses différences. « Le sentiment que veut faire passer la danse contemporaine est différent. J’ai l’impression  que c’est métaphorique et qu’elle laisse beaucoup place à l’interprétation. Durant un des entraînements, le professeur m’a dit d’écrire dix des pensées que j’ai quand je suis seul, et de les exprimer avec mon corps. Il m’a dit de chorégraphier les danses afin que les spectateurs ne comprennent pas de quoi elles parlent, c’était amusant. Au contraire, les danses d’idoles correspondent généralement aux paroles. Il y a de nombreux mouvements dont il est facile de comprendre la signification.

Kim Jinwoo a déclaré : « Le fait que l’improvisation soit aussi importante m’a laissé une forte impression. J’ai regardé la Compagnie Nationale de Danse Contemporaine répéter, et ils dansaient avec tant de souplesse et de liberté que je me suis demandé ‘Est-ce que c’est une bonne idée de monter sur scène ?’. C’était très intéressant et amusant à regarder. »

Kim Jinwoo a débuté avec WINNER en 2014, après s’être entraîné environ cinq ans. Récemment, les activités du groupe ont été mises en hiatus pour un laps de temps indéterminé étant donné les problèmes de santé du membre Nam Taehyun. Il a été communiqué que les membres allaient se concentrer sur des activités individuelles et la production de musique pendant le hiatus.

« J’espère que nos fans ne seront pas tristes en pensant que je néglige WINNER parce que j’ai rejoint ce projet. WINNER fera un comeback. Je souhaite être encore meilleur quand je reviendrai sur scène, après avoir progressé, lors de notre retour. Il ne serait pas amusant de voir un Kim Jinwoo, qui est le même Kim Jinwoo que l’année précédente, à nouveau sur scène. En apprenant à danser, je vais réfléchir à comment m’exprimer et raconter une histoire, et je pense que cela nous aidera dans nos activités de groupe. »


Source : Naver

Traduction anglaise : @chrissy96_