Le groupe de k-pop WINNER a perdu un membre, mais les quatre restants persévèrent, en sortant leur deuxième mini-album accompagné d’un concept showroom durant trois jours, situé au Club NB près de l’Université Hongik à l’ouest de Séoul.

Le groupe a originellement fait ses débuts à 5 membres, mais le chanteur principal Nam Taehyun a tiré sa révérence à causes de problèmes psychologiques. YG Entertainment a annoncé que son contrat avec le chanteur s’était terminé le 18 novembre et que le groupe continuerait à se produire sans l’ajout d’un nouveau membre.

Le groupe a fait une pause en 2015 tandis que ses membres ont continué leurs activités en solo. « Un an et deux mois ne nous a pas semblé long. Nous avons sorti un mini-album l’année dernière et nous avons rencontré nos fans régulièrement par l’intermédiaire de V-LIVE », a déclaré Kang Seungyoon lors d’une interview au Club NB, ce mardi. « C’est assez intéressant et gênant sans Taehyun et nous ressentons nettement la place vide qu’il a laissée. Nous avons durement essayer de remplir ce vide et avons passé beaucoup de temps à développer nos compétences pendant cette pause ».

Le nouveau mini-album de WINNER, Fate number for, comprend deux singles : Really really et Fool, ainsi que leur version instrumentale.

Really really est la première tentative de WINNER dans le genre « tropical house ». Kang Seungyoon a écrit les paroles avec le rappeur du groupe Song Minho.

Kang Seungyoon a déclaré que le groupe a expérimenté une musique remplie d’émotions avec des sentiments profonds par le passé et qu’à présent le quatuor voulait essayer des chansons jeunes et enjouées sur lesquelles il pourrait se produire. En parallèle, il a nié que ce changement de style musical était dû au départ de Nam Taehyun, puisque ce dernier avait précédemment écrit des chansons pour WINNER avec une grande originalité, donnant au groupe sa singularité.

« Nous nous entraînions beaucoup à danser avant nos débuts, mais nous n’avons eu aucune occasion de le montrer, étant donné que nous avons seulement sorti des chansons lentes et sentimentales. A travers cet album, nous attirerons les fans avec de la musique de major (NDLT : autre nom pour désigner une grande maison de disques), sur lesquelles nous danserons », ajoute Kang Seungyoon.

À quel moment ressentez-vous le plus l’absence de Nam Taehyun ?

Kang Seungyoon : Les membres du groupe vivent ensemble dans un même appartement et nous avons ressenti son absence lorsqu’il a quitté la maison. Également, un groupe paraît stable lorsqu’il possède un nombre impair de membres, particulièrement lorsqu’ils sont sur scène, parce qu’on a une personne qui se trouve au centre, conduisant la formation. Sans Nam Taehyun, c’était étrange et gênant de nous produire. À part cela, c’était notre chanteur principal, les membres doivent donc faire leur partie pour couvrir la voix de Nam Taehyun.

Que signifie le titre de votre album Fate number for ?

SY : Well, il a un double sens, étant donné qu’il peut être prononcé quasiment de la même façon que le chiffre 4 (NDLT : four en anglais) et cela dit que nous revenons à 4. Il peut aussi faire référence à la préposition voulant dire que nous allons quelque part ou que nous travaillons pour quelqu’un.  Nous voulions qu’il ait plusieurs sens.

Cette fois, WINNER a préparé des représentations pleines de puissance. Quel genre de danse montrerez-vous ?

SY : La tropical house n’est pas un genre sur laquelle vous pouvez faire une chorégraphie puissante. Il n’adopte pas un rythme rapide et représente plus un genre de musique détente et jeune. Toutefois, nous avons réussi à inclure des mouvements puissants à la fin, tout en commençant par nous ajouter nous-même dans rythme et le groove naturel de la chanson.

Quand sortirez-vous de nouvelles chansons ?

Lee Seunghoon : Nous avons travaillé sur de nombreuses chansons lors de notre hiatus et nous continuons à en écrire de nouvelles. Nous sortirons deux mini-albums supplémentaires cette année et Yang Hyunsuk les a approuvés. C’est seulement la question de savoir si nous présenterons ce que nous avons déjà ou une toute nouvelle chanson qui n’a pas encore été produite.

Quel est l’avantage à être un groupe de quatre membres ?

SH : Tout d’abord, j’ai fait la chorégraphie et je m’inquiétais quant au fait de danser avec quatre membres. Il est préférable pour un groupe d’idoles d’avoir un nombre impair de membres, afin qu’il y en ait un au centre menant la ligne de façon stable. Mais lorsque nous nous sommes produits à quatre, c’était plutôt rafraîchissant et original. J’ai pensé que ça avait un côté artistique d’une certaine façon, puisque nous ne montrons pas une parfaite symétrie.

Cela fait trois ans depuis les débuts de WINNER. Quel genre de groupe souhaitez-vous devenir ?

SY : Nous préférons être considéré comme un groupe qui continue de se développer plutôt qu’un groupe de premier plan. Notre but est de ne pas rester à un seul niveau mais de continuer à monter pour montrer de meilleures performances. Dans cet album, vous verrez un développement important de la voix de Kim Jinwoo.

SH : Non seulement il a amélioré son expression dans la chanson, mais également la façon dont il dépeint les émotions lorsqu’il chante et la confiance qu’il a gagnée grâce à sa performance dans le projet de danse contemporaine Le Petit Prince.


Source : The Korea Times